Daech déplace des ateliers et des équipements de production d’agents toxiques depuis Raqqa vers des régions de la province de Deir ez-Zor sous son contrôle

Daech déplace des ateliers et des équipements de production d’agents toxiques depuis Raqqa vers des régions de la province de Deir ez-Zor sous son contrôle, a annoncé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova lors d’un point de presse.

Selon Mme Zakharova, ce transfert des ateliers depuis Raqqa témoigne soit du refus de la coalition dirigée par les États-Unis de voir les faits, soit de sa complicité avec les combattants.

«Daech transfère depuis la ville de Raqqa vers des régions de la province de Deir ez-Zor sous son contrôle des ateliers et des équipements de production de munitions, y compris des munitions chargées d’agents toxiques. Des composantes d’armes chimiques ont été acheminées dans la ville d’Abou-Kamal, limitrophe de l’Irak, le fret ayant été accompagné de plusieurs experts chimistes. Ces derniers travaillent sur la mise en place d’un stock d’agents de combat toxiques», a déclaré la diplomate.

Elle a ajouté que «les déclarations réitérées de la soi-disant coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis, d’après lesquelles la ville de Raqqa était complètement bloquée —et je cite: «Il ne reste que très peu de temps avant sa prise totale» — laissent entendre que l’évacuation d’un matériel encombrant pratiquement sous le nez des forces de la coalition témoigne, du moins, du refus sélectif de voir les faits et ce qui se passe eu égard aux combattants».

«Je crois qu’on pourrait même parler avec beaucoup de probabilité de complicité avec les combattants», a signalé la porte-parole du ministère.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;