Le sommet du G20 est attendu par la communauté internationale en raison de plusieurs pourparlers qui promettent d’influencer les relations entre l’Europe, la Russie et les États-Unis. À cet égard, les rencontres entre Vladimir Poutine, Donald Trump, Angela Merkel et Emmanuel Macron revêtent un intérêt particulier…

Les dirigeants du G20 sont attendus ce vendredi 7 juillet à Hambourg, où ils s’entretiendront essentiellement à huis clos. À cette occasion se tiendra la première rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump. La chancelière allemande Angela Merkel, qui entretient une relation houleuse avec le nouveau Président américain, estime pour sa part que le temps de l’alliance inébranlable avec les États-Unis est «révolu». Les trois dirigeants Vladimir Poutine, Angela Merkel et Emmanuel Macron se rencontreront aussi à l’occasion d’un petit-déjeuner de travail pour parler de la crise ukrainienne.Trump et Poutine

La rencontre Poutine-Trump promet être un évènement clé du sommet du G20. Vendredi 7 juillet, le Président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump se rencontreront pour la première fois en tête-à-tête, malgré bien des obstacles, notamment la pression de l’establishment américain antirusse.

«Au départ, Trump voulait rencontrer Poutine avant son investiture. Puis, il a envisagé la possibilité d’une rencontre au cours des premiers mois de son arrivée à la Maison-Blanche. Cependant, il a été contraint d’abandonner l’idée, suite aux nombreuses attaques par divers partis politiques et médias en raison de ses « relations avec la Russie » et « l’intervention russe aux élections présidentielles américaines », qui étaient en réalité une campagne de désinformation et de manipulation de l’opinion publique aux États-Unis», indique le média russe Vzglad.Selon le média, les élites craignent que les deux Présidents s’entendent sur une coopération, ou du moins, sur une coordination de leurs actions.

«Voilà ce qu’ils veulent prévenir, mais ils ne parviendront pas à éviter complètement le sommet du G20.»

Trump et Merkel

La communauté internationale attend avec impatience la rencontre Trump-Merkel, et pour cause: les relations américano-allemandes sont loin d’être idéales, a constaté dans une interview à Sputnik l’analyste Dmitri Ofitsérov-Belskiï.

«Chacun des deux côtés est intéressé par une normalisation des relations, mais à ses propres conditions. Il y a déjà eu une tentative manquée de trouver un langage commun. […] Malgré tout, les deux pays veulent améliorer leurs relations. En fin de compte, l’agenda transatlantique pose de nombreuses questions. Ainsi, l’idée d’une zone de libre-échange transatlantique est dans l’air depuis longtemps. Cependant, il est évident qu’actuellement cette idée est très difficile à réaliser», indique l’expert russe.Merkel, Macron et Poutine

Après la relance du moteur franco-allemand visant à faire avancer l’UE, Macron et Merkel sont prêts à discuter de la crise ukrainienne avec Poutine lors du G20. Juste avant le sommet, il a été annoncé que le Président français et la chancelière allemande présenteraient une position unie sur le thème ukrainien, actuellement dans l’impasse.

Lien

Etiquette: ; ; ;