Sur fond de tensions qui ne cessent de monter sur la péninsule coréenne, Washington est déterminé à tester son dispositif antimissile en Alaska. Un exercice à attendre dans les jours à venir

Les États-Unis projettent de tester dans les jours à venir leur dispositif antimissile THAAD, ont déclaré deux sources américaines à Reuters.Prévus de longue date, ces tests interviendront alors que les tensions entre le Nord et le Sud, soutenu par les États-Unis, se sont ravivées après le tir par Pyongyang d’un missile balistique intercontinental.

Dirigé depuis l’Alaska, ce test simulera pour la première fois une attaque commise avec un missile balistique de portée intermédiaire, a déclaré une source sous le sceau de l’anonymat.

Interrogée par Reuters, l’agence américaine des missiles a confirmé qu’un essai serait mené «début juillet».

Un porte-parole de l’agence a précisé que le dispositif THAAD, implanté à Kodiak, en Alaska, devra «détecter, suivre et intercepter une cible».Le THAAD est un système antimissile au sol chargé d’intercepter les missiles balistiques à portées courtes, moyennes et intermédiaires.

Selon le Pentagone, le dispositif a déjà été testé à 13 reprises avec un résultat concluant dans 100% des cas.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;