Le fait qu’Ivanka Trump ait remplacé pour un certin temps son père à la table des négociations du G20 est absolument normal, selon la chancelière allemande Angela Merkel

La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que la fille du Président américain Donald Trump avait le droit d’occuper le siège de son père à la table de négociations des leaders des pays du G20, annonce l’agence Bloomberg.

«Les délégations décident elles-mêmes si le Président doit assister à une rencontre, et qui occupera son siège à la table de négociations en cas d’absence. Ivanka Trump était membre à part entière de la délégation américaine et toutes les délégations agissent de la sorte. On sait très bien qu’Ivanka travaille à la Maison-Blanche et prend part aux autres initiatives», a déclaré la chancelière allemande, citée par l’agence.

Auparavant, un porte-parole de la Maison-Blanche a annoncé qu’Ivanka Trump avait pris pour un certain temps le siège de son père à la table des négociations des leaders des pays du G20, le Président américain ayant dû s’absenter pour des entretiens bilatéraux.Selon la revue allemande Spiegel, pendant l’absence de Donald Trump, les leaders ont débattu du problème de l’emploi des femmes dans les pays en voie de développement. Les médias américains ont noté qu’Ivanka Trump était la personne la plus compétente de la Maison-Blanche dans ce domaine.

Le sommet du G20 s’est déroulé à Hambourg du 7 au 8 juillet.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;