Bien que l’entretien entre Donald Trump et Vladimir Poutine ait eu lieu il y a trois jours, les rumeurs et les prévisions à ce sujet ne tarissent pas. Le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, a décidé de lever un coin du voile en dévoilant qui était l’initiateur de cette rencontre d’ores et déjà historique

L’initiative visant à tenir une rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump en marge du sommet du G20 était réciproque, les deux Présidents se sont montrés satisfaits de leur entretien, a déclaré le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.

«Je peux avec certitude que Poutine était satisfait. Franchement, je ne connais pas du tout le Président Trump, mais il m’a semblé que lui aussi était satisfait de cette rencontre», a indiqué Dmitri Peskov.

Le porte-parole du Kremlin a également qualifié d’absurde les tentatives de départager les gagnants et les perdants de cette rencontre.

«En fait, après cette rencontre, nous pouvons dire avec certitude que tout le monde y a gagné», a déclaré le porte-parole.

Dmitri Peskov a précisé que les gagnants étaient ceux qui «avaient un peu de bon sens» et étaient capables de comprendre que cette rencontre pourrait permettre de lancer différents processus.
Le premier tête-à-tête entre Donald Trump et Vladimir Poutine s’est achevé vendredi à Hambourg, en marge du sommet du G20, après deux heures et demie de discussions. Le Président Donald Trump a qualifié de «formidable» sa première rencontre avec le dirigeant russe.Dans le cadre de leur première rencontre, Vladimir Poutine s’est longuement entretenu avec Donald Trump au sujet de plusieurs questions d’actualité.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;