Le gouvernement de la Colombie-Britannique a décrété l’état d’urgence en raison des nombreux incendies qui ravageaient le centre et le sud de la province canadienne, entraînant l’évacuation de milliers de personnes

«Compte tenu de la situation actuelle des feux de forêt et de l’augmentation attendue de leur activité, la province prend cette mesure extraordinaire de déclarer l’état d’urgence pour l’ensemble de la province», a fait savoir Todd Stone, ministre des Transports de Colombie-Britannique et chargé des situations d’urgence, dans un communiqué.

L’activité des incendies devrait augmenter en raison du temps chaud et sec qui touche la province.

«La chaleur, combinée à la masse d’air chaud et sec de juin, fera augmenter les risques d’incendie sur une bonne partie du sud de la Colombie-Britannique», a annoncé Environnement Canada, les services météorologiques du pays.

Для плеера требуется установить Flash Player

Le service de lutte contre les incendies de forêt de la Colombie-Britannique a recensé 138 départs de feux sur la seule journée du 7 juillet.

Ce jour-là, des habitants des villages d’Ashcroft, dont l’hôpital a été fermé par précaution, et de Cache Creek, situés dans le district régional de Thompson-Nicola, ont été évacués.

Dans le district de Kamloops, à une centaine de kilomètres à l’est d’Ashcroft, plus de 3 600 personnes ont dû quitter leur logement. Et une trentaine de propriétés au nord de Princeton, dans le sud de la province, ont été évacuées dans la nuit du 7 au 8 juillet.

Lien

Etiquette: ; ; ;