Une plainte contre la Commission consultative sur l’intégrité électorale créée par Donald Trump a été déposée par des défenseurs des droits de l’homme américains. Selon eux, la commission a tenu sa première réunion illégalement et vise uniquement à créer une illusion de légitimité autour de la victoire de Trump

L’organisation de défense des droits de l’homme Union américaine pour les libertés civiles (American Civil Liberties Union, ACLU) a porté plainte contre le Président américain Donald Trump et contre la «Commission consultative sur l’intégrité électorale» créée par ce dernier, d’après le site Web de l’organisation.

«Les défendeurs ont violé la loi fédérale sur les comités consultatifs», selon la plainte en justice.

L’organisation précise que la commission a tenu sa première réunion «sans rendre cette réunion ouverte au public et sans la notifier dans un délai raisonnable au Registre fédéral».L’ACLU a également affirmé que la commission n’avait été créée que pour légitimiser la déclaration de Trump selon laquelle il a obtenu la majorité des votes lors de l’élection présidentielle de 2016.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;