Soupçonnant Téhéran de soutenir le terrorisme, les États-Unis maintiennent leurs sanctions contre l’Iran. Washington suppose que Téhéran rêve d’accéder à l’hégémonie au Proche-Orient

La puissance et l’influence de l‘Iran dans la région vont toujours croissant, a déclaré le directeur de a CIA Mike Pompeo.

«La République islamique d’Iran reste le plus grand État qui sponsorise le terrorisme. Leur force et leur influence continuent de croître, surtout ces dernières années», a-t-il déclaré lors d’une conférence.Selon lui, Téhéran envisage d’accéder à l’hégémonie dans la région.

Le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis Herbert McMaster avait pour sa part déclaré que la communauté internationale devait entreprendre des «efforts coordonnés» en vue de contrer les activités de l’Iran au Proche-Orient. Il a considéré ce pays comme «l’un des plus importants sponsors du terrorisme au monde», l’accusant d’être à l’origine de la quasi-totalité des problèmes de la région.

L’Iran et les Six médiateurs internationaux ont conclu en juillet 2015 un accord historique sur le règlement du problème nucléaire iranien. L’application du plan d’action adopté en 2015 lèvera toutes les sanctions économiques et financières imposées précédemment par le Conseil de sécurité de l’Onu, l’UE et les États-Unis en échange de la confirmation de la nature pacifique du nucléaire iranien. Le États-Unis maintiennent leurs sanctions contre l’Iran dans le domaine des missiles, des droits de l’homme et soupçonne Téhéran de soutenir le terrorisme.

Etiquette: ; ; ; ;