Un attentat meurtrier a fait des dizaines de victimes aujourd’hui dans le nord-est du Nigeria. La police locale informe que quatre kamikazes se sont fait exploser en même temps dans des quartiers différents de la ville de Maiduguri

Au moins 17 personnes ont été tuées et 21 ont été blessées dans une série d’explosions près de la ville de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, informe Reuters citant un porte-parole de la police locale.

Selon les informations, quatre quartiers différents de la ville ont été attaqués par des kamikazes équipés d’engins explosifs.

Dans le même temps, Associated Press annonce que 19 personnes sont mortes et 23 autres ont été blessées, indiquant qu’il y a 12 membres des forces de protection civile parmi les victimes.D’après l’AFP, qui cite le commissaire de police de l’État du Borno, Damien Chukwu, tous les assaillants étaient des femmes.

Une d’elles est rentrée dans un point d’appui de la protection civile, la bombe qu’elle a déclanchée a tué trois personnes. Une autre s’est fait exploser près d’un distributeur automatique tuant sept personnes.

L’insurrection sanglante de Boko Haram a fait plus de 20.000 morts au Nigeria depuis 2009. Le groupe djihadiste a également enlevé plusieurs milliers de femmes, d’enfants et de jeunes hommes, enrôlés de force. Parmi ces femmes et ces filles, certaines sont devenues esclaves sexuelles ou domestiques, et parfois même forcées à combattre, ou à lancer des attentats-suicides.Aujourd’hui, la secte Boko Haram a perdu la plupart des territoires qu’elle contrôlait mais continue de perpétrer des attaques meurtrières au Nigeria et dans les pays voisins, au Niger, au Cameroun et au Tchad.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;