Une attaque de deux kamikazes a fait près de 14 morts dans la ville caméronienne de Waza. Il est à supposer que l’attaque ait été organisée par la secte islamiste Boko Haram

Au moins 14 personnes ont été victimes des attentats perpétrés par deux kamikazes au Cameroun, relate l’AFP, citant des sources des forces de sécurité.

Selon l’agence, les explosions se sont produites mercredi 12 juillet dans un quartier animée de la ville de Waza, non loin de la frontière avec le Nigeria. L’attaque a probablement été organisée par des terroristes de l’organisation Boko Haram.

L’insurrection sanglante de Boko Haram a fait plus de 20.000 morts au Nigeria depuis 2009. Le groupe djihadiste a également enlevé plusieurs milliers de femmes, d’enfants et de jeunes hommes, enrôlés de force. Parmi ces femmes et ces filles, certaines sont devenues esclaves sexuelles ou domestiques, et parfois même forcées à combattre, ou à lancer des attentats-suicides.Aujourd’hui, la secte Boko Haram a perdu la plupart des territoires qu’elle contrôlait mais continue de perpétrer des attaques meurtrières au Nigeria et dans les pays voisins, au Niger, au Cameroun et au Tchad.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;