Connu pour se retrouver dans des situations embarrassantes, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker est resté fidèle à lui-même en demandant aux journalistes de ne pas lui poser trop de questions lors de son point presse à l’issue du sommet Ukraine-UE à Kiev. En cause, une faim de loup!

Il est désagréable de tenir un discours lorsqu’on sent que son estomac crie famine. C’est pourtant dans cette situation délicate que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s’est retrouvé à Kiev, où il a participé au sommet Ukraine-UE.

«Juste une seule question, j’ai très faim», a-t-il fini par lâcher aux journalistes qui l’attendaient pour un point presse.

Для плеера требуется установить Flash Player

M.Juncker n’en est pas à sa première «incartade». Au mois de mai, il est arrivé au sommet de Genève en état d’ivresse. D’après les informations, M. Juncker se serait cogné aux meubles et aurait percuté des personnes sur son chemin tout en se comportant de manière désinvolte avec les collègues plus jeunes.

Etiquette: ; ; ; ; ;