Le Zimbabwe est ouvert à la participation d’observateurs russes aux élections présidentielles qui auront lieu dans le pays en 2018, selon l’ambassadeur zimbabwéen en Russie. Il a d’ailleurs qualifié la Russie de pays ami

Les autorités du Zimbabwe sont ouvertes à une éventuelle participation d’observateurs russes à lors des élections présidentielles nationales en 2018, a déclaré à Sputnik jeudi l’ambassadeur zimbabwéen en Russie, Mike Nicholas Sango.

L’année prochaine, l’actuel leader du Zimbabwe, Robert Mugabe (93 ans), espère lui aussi participer au scrutin. Il est le chef d’État le plus âgé du monde: président depuis 1987, il est de fait arrivé au pouvoir encore plus tôt, suite à l’accès de son pays à l’indépendance: il a été Premier ministre depuis 1980.«Le Zimbabwe est ouvert à la participation d’observateurs russes lors des prochaines élections, nous n’avons pas de problème à inviter des observateurs de Russie», a indiqué l’ambassadeur.

«La Russie, la Chine, nous avons toujours été ouverts à l’invitation de représentants de ces pays pour observer les élections», a-t-il ajouté, soulignant que l’aministration zimbabwéenne avait toujours invité les amis, mais n’avait pas invité d’ennemis.

Lien

Etiquette: ; ; ;