Une enquête réalisée par des journalistes de The Wall Street Journal a dévoilé que Google finançait des recherches scientifiques pour influencer l’opinion publique sur ses activités et, dans plusieurs cas, dans le but de contourner la loi

La société Google paye des professeurs et des chercheurs d’université afin qu’ils rédigent des rapports de recherche à son avantage, d’après le journaliste Jack Nicas, du The Wall Street Journal.

En 10 ans, Google a financé des centaines de rapports scientifiques pour contourner des difficultés juridiques liées à sa dominance sur le marché en rémunérant chaque rapport de 5.000 à 400.000 dollars. Cette information a été confirmée par plusieurs professeurs d’université qui ont divulgué publiquement leurs contacts avec le géant du Web, relate le journaliste.Selon M. Nicas, en plus du problème de la régulation, il y a un grand nombre de sujets de recherches financés par Google qui comprennent, entre autres, la concurrence équitable et les droits d’auteurs.

Le journaliste indique que Google a utilisé les résultats de ce programme de recherches à grande échelle afin de convaincre les organismes de réglementation que la société ne violait pas la loi antitrust.

«Par exemple, en 2012, la Federal Trade Commission était en train de mener une enquête approfondie sur les pratiques commerciales de Google […] c’est alors qu’une lettre des avocats antitrust de Google a été adressée au président de la FTC, expliquant en quoi Google ne violait pas la loi antitrust. À cette lettre, les juristes ont joint plusieurs rapports de recherche, alors même que certains de ces rapports ont été financés par Google lui-même», précise Jack Nicas.

Le journaliste affirme que Google n’est pas la seule société qui finance des recherches en sa faveur, ce serait même une pratique assez répandue: plusieurs grandes entreprises des industries pharmaceutiques, énergétiques et du tabac le font depuis des dizaines d’années. Cependant, dans beaucoup de cas, le géant d’Internet finance des professeurs de droit, qui lui permettent de contourner assez facilement les standards professionnels et les règlementations qui existent dans ce domaine.D’après M. Nicas, des représentants de Google affirment que le financement de la recherche scientifique est tout à fait transparent et que c’est un programme mis en place depuis des années.

«Ils ont également souligné qu’ils encourageaient les chercheurs dont ils finançaient les études à divulguer la source de leur financement dans leurs rapports, et en effet, plusieurs mails que nous avons reçu ont démontré que Google encourageait bien cette divulgation», déclare le journaliste.

Il ajoute qu’il existe tout de même plusieurs rapports de recherche dont les sources de financement sont beaucoup moins évidentes. C’est la raison pour laquelle les journalistes ont dû effectuer un travail réellement conséquent pour comprendre l’ampleur factuelle de ce programme.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;