Des conseillers militaires américains opèrent au coeur de la ville de Raqqa, dernier bastion du groupe djihadiste Etat islamique en Syrie, selon un porte-parole de l’armée américaine

Des soldats américains, des membres des forces spéciales pour la plupart, remplissent une mission de «conseil et d’accompagnement» des combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS, antidjihadistes), a précisé le 12 juillet le colonel Ryan Dillon, soulignant qu’ils ne combattaient pas directement mais coordonnaient les frappes aériennes.

Для плеера требуется установить Flash Player

Ces soldats se trouvent ainsi plus proches des combats que les forces américaines qui assistent l’armée irakienne à Mossoul. «Ils sont bien plus exposés au contact avec l’ennemi qu’en Irak», a souligné Ryan Dillon.

L’offensive pour reprendre Raqqa aux djihadistes a débuté en novembre 2016. Le 6 juin dernier, les FDS, alliance de combattants kurdes et arabes, sont entrées dans Raqqa. Début juillet, elles ont ouvert des brèches dans le mur qui entoure la vieille ville de Raqqa, dernier grand fief urbain de l’organisation djihadiste en Syrie.

Selon Ryan Dillon, l’EI utilise de plus en plus de drones chargés d’explosifs, une tactique qu’ils ont également employée à Mossoul.

«Depuis une semaine ou deux, ça a augmenté à mesure que nous avons continué à pénétrer au coeur du centre-ville de Raqqa», a-t-il expliqué.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;