Les autorités britanniques réfléchissent à l’adoption de punitions plus sévères pour les auteurs d’attaques à l’acide après une série d’incidents constatés à Londres au cours des derniers mois

Le Royaume-Uni examine la possibilité d’appliquer des peines plus sévères à l’égard des auteurs des attaques à l’acide, signale l’agence Reuters, se référant à la déclaration de la ministre britannique de l’Intérieur Amber Rudd. Plusieurs attaques à l’acide ont eu lieu à Londres au cours des derniers mois.

Jeudi dernier, cinq incidents de ce type ont eu lieu dans l’est de Londres.

«Nous pouvons et nous allons améliorer notre riposte. Cela impliquera une grande revue des moyens de lutte et de la réponse judiciaire, dans le cadre de la législation existante, concernant l’accès aux matériels menaçants et le soutien apporté aux blessés», a écrit Amber Rudd dans un article pour le journal The Sunday Times.

Selon la ministre, les directives pour les enquêteurs seront revues afin que les acides et d’autres substances toxiques puissent être classés comme des armes dangereuses. Amber Rudd précise que tout sera mis en œuvre pour que les autorités puissent riposter aux actions des criminels.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;