Washington inscrit 18 personnes physiques et morales iraniennes sur sa liste des sanctions liée au programme iranien de missiles, ont déclaré le département d’État et le ministère des Finances

18 personnes physiques et morales iraniennes sont désormais inscrites sur la liste des sanctions américaines liée au programme iranien de missiles, lit-on dans les déclarations du département d’État américain et du ministère des Finances du pays.

En particulier, la liste comprend deux organisations iraniennes qui, selon Washington, sont engagées dans le programme des missiles balistiques, ainsi que sept organisations et cinq personnes physiques soutenant le corps des Gardiens de la révolution islamique.Une «organisation criminelle, deux hommes d’affaires iraniens et une organisation qui sont responsables du vol de logiciels américains et occidentaux» sont également présents sur la liste, signale la déclaration du ministère des Finances.

Dans le même temps, Washington a confirmé que, selon lui, Téhéran respectait le Plan d’action conjoint sur son programme nucléaire. L’accord historique sur le programme nucléaire iranien avait été conclu par Téhéran et six médiateurs internationaux en juillet 2015. Le Plan d’action conjoint avait été adopté. Il est entré en vigueur en janvier 2016.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;