Indigné par les publications des médias concernant sa rencontre avec le dirigeant russe Vladimir Poutine en marge du sommet du G20, le Président des États-Unis Donald Trump a déclaré sur son compte Twitter que la diffusion de fake news sur sa «rencontre secrète» avec M.Poutine n’était qu’une «maladie»

Après avoir publié des informations sur la rencontre «secrète» du Président des États-Unis Donald Trump avec son homologue russe en marge du sommet du G20 à Hambourg, les médias américains se retrouvent dans le viseur des critiques de M. Trump.

«Les fausses informations sur la rencontre secrète avec M.Poutine au sommet du G20 c’est une maladie. La chancelière allemande [Angela Merkel, ndlr] a invité tous les dirigeants. La presse était bien au courant. Avec eux, même le dîner des chefs d’État du G20 devient sinistre.», a ainsi écrit M.Trump sur son Twitter.

Auparavant, certains médias américains avaient publié des informations sur la rencontre des Présidents américain et russe affirmant que la Maison-Blanche n’avait pas communiqué sur cette rencontre au préalable, souhaitant la garder secrète.

De son côté, l’administration de Donald Trump a rejeté ces accusations, les qualifiant d’«absurdes et d’ignobles» tandis que la rencontre des deux dirigeants a été caractérisée comme ayant été «une brave conversation», a relaté l’agence Reuters.

Le premier tête-à-tête entre Donald Trump et Vladimir Poutine s’est achevé à Hambourg, en marge du sommet du G20, après deux heures et demie de discussions. Le Président Donald Trump a qualifié de «formidable» sa première rencontre avec l’hôte du Kremlin. De même, M.Trump a estimé qu’il s’était «très, très bien» entendu avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;