Les parlementaires philippins ont prolongé la loi martiale décrétée initialement le 23 juin dernier sur l’île de Mindanao suite à l’occupation de la ville de Marawi par des djihadistes associés à Daech

Le Congrès philippin a voté samedi majoritairement la prolongation de la loi martiale dans le sud du pays jusqu’à la fin de l’année.

Les parlementaires ont répondu de manière favorable à un appel du Président Rodrigo Duterte pour une prolongation de la loi martiale dans la région du Mindanao afin de lutter contre des hommes armés islamistes qui occupent depuis fin mai des zones du sud du pays.

Le Président philippin Rodrigo Duterte a décrété le 23 juin la loi martiale dans la région sud de Mindanao, sur fond des affrontements entre les troupes gouvernementales et des combattants ayant prêté allégeance à Daech.Actuellement, les forces gouvernementales continuent à lutter contre les djihadistes du groupe islamiste Maute qui occupent environ 10% de la ville. Selon les autorités du pays, près de 400.000 personnes ont dû quitter la ville suite aux bombardements aériens et aux combats de rue féroces qui ont déjà fait plus de 400 morts.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;