Le secrétaire général de la Ligue arabe a accusé dimanche Israël de «jouer avec le feu» en imposant de nouvelles mesures de sécurité à l’entrée de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem

Le secrétaire général de la Ligue arabe, organisation panarabe basée au Caire, a dénoncé «l’aventurisme» du gouvernement israélien qui veut provoquer une «grave crise avec le monde arabe et musulman» en imposant de nouvelles mesures de sécurité à l’entrée de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem.«Al-Qods [Jérusalem] est une ligne rouge. Aucun arabe ni musulman n’accepterait qu’on porte atteinte à ses lieux saints», a déclaré Ahmed Aboul Gheit dans un communiqué.

Pour rappel, depuis une semaine, les heurts sont quotidiens entre forces de sécurité israéliennes et manifestants palestiniens, qui dénoncent l’installation par Israël de détecteurs de métaux aux points d’accès à l’esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l’islam.Cinq Palestiniens et trois Israéliens sont morts depuis vendredi.

Située dans la vieille ville, à Jérusalem-Est annexé, l’esplanade des Mosquées — Mont du Temple pour les juifs — est un site ultra-sensible qui cristallise les tensions israélo-palestiniennes depuis des décennies.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;