Après près d’une décennie de bons et loyaux services, Sergueï Kisliak, l’ambassadeur de Russie aux États-Unis, a officiellement quitté son poste. La diplomatie russe garde le silence et n’a pas encore révélé qui lui succédera à Washington

Sergueï Kisliak, l’ambassadeur de Russie aux États-Unis, a officiellement quitté son poste, alors que c’est le ministre conseiller Denis Gontchar qui a été nommé  chef par intérim de la mission diplomatique russe à Washington, a déclaré à Sputnik le porte-parole de l’ambassade, Nikolaï Lakhonine.

«Le 22 juillet, l’ambassadeur Sergueï Ivanovitch Kisliak a achevé sa mission à Washington. Jusqu’à ce que son successeur soit désigné, c’est le ministre conseiller Denis Gontchar qui représentera la Fédération de Russie aux États-Unis», a-t-il fait savoir.

Pour le moment, le ministère russe des Affaires étrangères ne révèle pas le nom de celui qui occupera le poste de l’ambassadeur russe à Washington.

Sur fond d’enquête sur les liens présumés de l’administration Trump avec la Russie, Sergueï Kisliak a été présenté par les médias américains comme un des principaux suspects d’une politique secrète menée par la Russie à Washington, surtout après le scandale lié à la démission de l’ex-conseiller de Donald Trump, Michael Flynn.

Sergueï Kisliak était ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie aux États-Unis depuis 2008. Vice-ministre des Affaires étrangères entre 2003 et 2008, il était ambassadeur en Belgique de 1998 à 2003 et cumulait ce poste avec celui de représentant permanent de la Russie auprès de l’Otan.

Lien

Etiquette: ; ; ;