Un attentat suicide à la voiture piégée a fait au moins 35 morts et 40 blessés lundi dans l’ouest de Kaboul

L’explosion d’une voiture piégée dans le quartier à majorité chiite de Kaboul, lundi matin, a fait 35 morts et 42 blessés, selon un bilan établi par le ministère de l’Intérieur.

Les talibans ont revendiqué l’attaque sur leur compte Twitter, affirmant avoir «visé un bus transportant des membres du NDS (services de renseignements) et fait 37 morts» parmi eux.

Le bilan pourrait encore s’alourdir, soulignent les autorités. La police avait auparavant fait état de cinq victimes.

Selon Salim Rasouli, directeur des hôpitaux de la capitale, 13 corps et 17 blessés y ont été admis.

On ignore quelle était précisément la cible, mais un minibus du ministère des Mines a été détruit, assure-t-on de sources proches des services de sécurité.

Le 31 mai, un attentat suicide au camion piégé a fait 150 morts et un demi-millier de blessés dans la capitale. Il s’agit de «l’incident documenté le plus meurtrier» depuis le renversement du régime des Taliban, fin 2001, selon la Mission d’assistance de l’Onu en Afghanistan (Manua), qui faisait état lundi dernier de 1.662 civils tués au premier semestre.

Lien

Etiquette: ; ;