Rupture des contacts officiels du gouvernement palestinien avec Israël, heurts des fidèles musulmans palestiniens, quantité de morts… La situation risque de dégénérer dans les rues de Jérusalem. Afin de tenter d’apaiser la situation, l’émissaire du Président américain se rend lundi au Proche-Orient

L’émissaire de Donald Trump pour le Proche-Orient est en route lundi pour Israël où il doit tenter d’apaiser les tensions qui ont conduit à des violences meurtrières ces derniers jours à Jérusalem, a indiqué un responsable américain à l’AFP.

«Le représentant spécial du Président Trump pour les négociations internationales Jason Greenblatt est parti pour Israël la nuit dernière afin de soutenir les efforts pour réduire les tensions dans la région», a déclaré ce responsable, sous couvert de l’anonymat.

Cette visite intervient alors que la mise en place le 16 juillet par Israël de détecteurs de métaux aux entrées de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est a provoqué la colère des Palestiniens.Des heurts quotidiens entre manifestants et forces israéliennes ont fait cinq morts et des dizaines de blessés parmi les Palestiniens à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

En Cisjordanie, un Palestinien a tué à coups de couteau trois Israéliens à leur domicile vendredi soir dans une colonie israélienne.

Lien

Etiquette: ; ;