Les autorités syriennes ont lancé les travaux de déminage et de reconstruction dans la ville de Resafa, récemment libérée du joug islamiste. C’est la citadelle de cette ville au passé millénaire qui a été la plus endommagée par les extrémistes. Une fois sa reconstruction achevée, le site sera utilisé comme cadre pour des manifestations culturelles

À peine les troupes syriennes ont-elles libéré la ville de Resafa (province de Raqqa) que les travaux de déminage y ont été lancés. L’objectif est tout mettre en œuvre pour que les habitants de cette localité syrienne puissent retourner le plus vite possible chez eux.Comme l’a déclaré le ministre syrien de l’Habitat et du Développement urbain Hussein Arnous, c’est la citadelle antique de la ville qui est la plus endommagée. Sa reconstruction devrait concentrer 90 % des travaux prévus dans la ville.

«Le déminage des sites historiques est prévu dans l’avenir immédiat. En outre, des experts évalueront les dégâts causés par les extrémistes aux sites du patrimoine culturel de la ville.

Quant à l’avenir de la citadelle, le programme mis en place par le gouvernement prévoit son inclusion dans l’espace culturel du pays. À l’heure actuelle, dans de nombreuses citadelles antiques et médiévales du pays sont organisés des festivals et des manifestations culturelles. Ainsi, le mondialement célèbre Krak des Chevaliers (province de Homs) accueille actuellement le festival de la citadelle consacré aux différentes pages de l’histoire de la Syrie.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;