Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a pour la première fois livré des lots alimentaires et des médicaments dans la Ghouta orientale, dans les environs de Damas. Un correspondant  indique qu’un point de passage russo-syrien a été installé à la Ghouta orientale

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a livré mardi plus de 10 tonnes de lots alimentaires et des médicaments dans la Ghouta orientale, une banlieue de Damas. C’est la première livraison dans cette zone. Elle a été réalisée dans le cadre de l’accord avec les groupes de l’opposition syrienne.

Comme l’indique le Centre, les membres des groupes d’opposition ont observé la livraison de l’aide humanitaire près d’un point de passage de la police militaire russe. Le Centre a également organisé l’évacuation des blessés et des malades depuis les zones contrôlées par l’opposition.

«La livraison de l’aide humanitaire a été possible grâce au déploiement de postes et de points de passage de la police militaire russe ce qui a stabilisé la situation dans les zones de désescalades et a permis d’accélérer le fonctionnement des corridors humanitaires», signale le Centre.

Un point de passage russo-syrien conjoint est entré en service dans la zone de désescalade de la Ghouta orientale..

Depuis le 24 juillet, un accord sur le fonctionnement de la zone de désescalade est entré en vigueur à la Ghouta orientale. Le cessez-le-feu complet dans la zone est un des points principaux de l’accord.

Lien

Etiquette: ;