Donald Trump pourrait mettre son véto au projet de loi durcissant les sanctions antirusses afin de faire adopter par la suite des mesures encore plus vigoureuses contre Moscou, selon le directeur de la communication de la Maison-Blanche

Le Président Donald Trump pourrait approuver les nouvelles sanctions antirusses telles quelles ou mettre son véto au texte proposant d’adopter de nouvelles sanctions antirusses pour imposer par la suite des sanctions encore plus dures, a estimé le directeur de la communication de la Maison-Blanche, Anthony Scaramucci, dans une interview à CNN.Mardi, la Chambre des représentants a adopté un document durcissant les sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord. Le texte devra encore être examiné par le Sénat américain puis être signé par le Président. Ce nouveau paquet de sanctions pourrait être le plus important depuis le début de 2014, et portera essentiellement sur le domaine énergétique.

Le Kremlin déclare que le nouveau projet de sanctions sape les relations russo-américaines et promet de réagir «lorsque le texte sera formalisé». Washington nuit en premier lieu à son propre pays en minant l’autorité des États-Unis et la confiance dans cet État, selon Moscou.L’UE a critiqué les nouvelles sanctions antirusses car le document prévoit des restrictions contre les projets énergétiques russes en Europe. La Commission européenn s’est dite prête à adopter des mesures de rétorsion si les États-Unis imposaient de nouvelles sanctions sans tenir compte des appréhensions de Bruxelles.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;