La France se produit catégoriquement pour «l’effacement» de la crise des réfugiés en Méditerrannée. Le gouvernement veut créer «les jotas-spoty» pour les réfugiés au Libye déjà cet été. Sur cela communique l’édition allemande Zuerst

De plus la France est prête à travailler sur cela comme en commun avec la CE et est indépendant, le chef de l’État français Emmauel Macron expliquait jeudi.

«Je veux commencer déjà cet été», a déclaré Macron.

Telles places d’enregistrement pour les réfugiés sont déjà en régions frontalières de la CE, tels pays comme la Grèce et l’Italie. Du Libye via la Méditerranée tentent de se trouver dans l’Europe beaucoup de réfugiés africains, cette année déjà environ 100.000.

Pendant les derniers mois la politique demandent l’institution des centres pour l’acceptation des migrants en dehors de la CE.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;