Washington a annoncé avoir mis fin à sa coopération avec un groupe d’opposition armée anti-Assad et veut que ce dernier rende les armes qui lui ont été livrées

Les États-Unis ont pour la première fois interrompu leur coopération avec une formation d’opposition syrienne, a annoncé le porte-parole de la coalition internationale en Syrie Ryan Dillon lors d’un point de presse.

«Ce groupe, nommé Chouk [Choukhada al-Qaryatayn, ndlr], figurait parmi nos partenaires dans le sud de la Syrie. Nous avons clairement laissé entendre que notre unique objectif en Syrie et en Irak était de vaincre Daech […]. Nous leur avons dit que nous ne pourrions plus les soutenir s’ils voulaient poursuivre d’autres objectifs que la lutte contre Daech, et nous ne les soutiendrons plus», a fait savoir le militaire.

Le colonel Dillon s’est toutefois abstenu de préciser le nombre de combattants dans les rangs du groupe en question.Dans le même temps, M.Dillon a déclaré que les États-Unis voulaient récupérer les armes qu’ils avaient par le passé fournies aux membres de Choukhada al-Qaryatayn afin de combattre les terroristes de Daech.

Lien

Etiquette: ; ; ;