Des plongeurs démineurs de Toulon se sont joints à des nageurs militaires israéliens et américains pour des exercices de lutte anti-terroriste au large de Haïfa dans les eaux de l’Etat hébreu

La France a participé pour la première fois à deux semaines d’exercices sous-marins conjoints entre les Etats-Unis et Israël en juillet. Le but de cet entraînement trilatéral consistait cette année à étudier les tactiques pour faire face aux mines sous-marines et les différentes techniques de lutte antiterroriste sur mer, en surface et sous l’eau.

«La présence [des plongeurs démineurs] s’inscrit dans l’excellente relation que nous avons avec la marine française. C’est l’occasion de bénéficier d’un entrainement trilatéral et de mettre en commun notre savoir», a expliqué un haut-gradé de l’unité israélienne dans des propos rapportés par la chaîne de télé i24NEWS.

Ce type d’exercice a lieu chaque année avec des nageurs américains de l’unité EOD Mobile Unit 8 et incluait pour la première fois des plongeurs démineurs de Toulon. Selon l’officier israélien, cette opération a permis aux trois forces de partager leur savoir-faire pour permettre aux trois armées de consolider leur capacité d’action. L’expérience est amenée à se répéter l’année prochaine : «Nous espérons, lors du prochain exercice trilatéral, joindre nos forces contre une seule et même cible», a-t-il ajouté.

Lien

Etiquette: ; ; ;