En réponse au tir d’essai d’un missile nord-coréen, les États-Unis et la Corée du Sud ont procédé à un exercice en utilisant des missiles sol-sol

Les États-Unis et la Corée du Sud ont mené un exercice militaire à l’aide de missiles sol-sol, quelques heures après le tir par la Corée du Nord d’un missile qui s’est abîmé en mer au large du Japon.

L’exercice conjoint s’est déroulé samedi matin suite à l’annonce par le Pentagone que les chefs militaires américains et sud-coréens avaient évoqué des options de réaction militaire face au dernier tir nord-coréen.

Для плеера требуется установить Flash Player

Selon un communiqué diffusé par l’Armée de terre américaine, l’exercice a été mené à partir de systèmes de missiles tactiques (ATACMS) américains et des missiles balistiques sud-coréens Hyunmoo II.

L’Armée de terre états-unienne précise que ses ATACMS «peuvent être rapidement déployés et engagés» et «fournissent des capacités de précision de frappes en profondeur», ce qui permet à l’alliance République de Corée/États-Unis d’«engager tout un éventail de cibles rapidement dans toutes les conditions climatiques».

Lien

Etiquette: ; ; ;