L’espace est hors de la politique et la Russie continuera à livrer aux USA ses moteurs de fusées de type RD-180. Toutefois, rien n’est éternel sous la Lune, a déclaré le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine au lendemain du vote par le Sénat américain du projet de loi prévoyant de nouvelles sanctions anti-russes

À l’heure actuelle, la Russie n’envisage pas de cesser ses livraisons de moteurs de fusées aux États-Unis, a fait savoir samedi à la télévision Dmitri Rogozine, vice-Premier ministre russe chargé de la Défense et de l’Industrie spatiale.

«Nous voyons tous les points forts et faibles des États-Unis, nous prenons en considération le slogan « l’espace hors de la politique », mais rien n’est éternel sous la Lune», a-t-il déclaré, avant de souligner que cette question relevait de la responsabilité du Président et du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie.

En 1997, la Russie et les États-Unis ont conclu l’accord sur portant la livraison de 101 moteurs de fusées de type RD-180 pour un milliard de dollars.

En 2014, à l’initiative du sénateur John McCain, le Congrès américain a appelé à renoncer aux moteurs russes à partir de 2019 et à accélérer le développement des moteurs américains. Cependant cette interdiction a ensuite été levée lorsque la partie américaine a constaté que le pays n’était pas en mesure de développer ses propres moteurs en l’espace de trois ans. Tout de suite après le consortium United Launch Alliаnce a commandé au holding Energomach 20 RD-180 supplémentaires.Les moteurs RD-180 sont utilisés pour la fusée Atlas V qui effectue des lancements pour l’Armée de l’air américaine et les missions scientifiques de la NASA.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;