Commentant la nouvelle vague de sanctions américaines contre la Russie, le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine a affirmé qu’il était temps que les Européens, sous le choc de l’adoption de nouvelles mesures, aient un sursaut d’amour-propre et expriment leur propre attitude sur le sujet

Choqués par l’approbation par le Sénat américain des nouvelles sanctions antirusses, les Européens devraient se lever contre le cynisme des États-Unis, a estimé le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine dans une interview à la chaîne russe Rossiya 24.

«Les USA mettent fin aux exportations russes et placent tout de suite leurs propres productions. Les Européens sont en état de choc face à ce cynisme économico-politique. J’attends simplement à ce que l’Europe manifeste sa propre opinion et son amour-propre, son sentiment de vouloir devenir indépendante et ne pas être la marionnette de Washington», a fustigé M.Rogozine.

Selon le vice-Premier ministre, les nouvelles mesures restrictives sont «un spectacle pénible».

Le Sénat américain a approuvé jeudi la proposition de loi portant sur de nouvelles sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord. Le document a été soutenu par 98 voix contre deux. Le texte sera ensuite envoyé au Président Donald Trump, qui pourrait toutefois y opposer son véto.En réponse à l’adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou va interdire à l’ambassade américaine l’accès à deux sites dont elle a la jouissance à Moscou. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le nombre des membres du personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis. La riposte du ministère des Affaires étrangères aux sanctions a obtenu le feu vert du Président russe, a confirmé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;