Les services de renseignement de la République autoproclamée de Lougansk (RPL) ont repéré un convoi d’armes et de matériel militaire de l’armée ukrainienne se dirigeant vers la ligne de contact établie dans le Donbass, a déclaré samedi 30 juillet le porte-parole de la Milice populaire de la RPL Andreï Marotchko

Les forces armées ukrainiennes violent les conditions de mise en place des équipements militaires le long de la ligne de contact dans le Donbass prévu par l’accord de Minsk, a indiqué le porte-parole de la Milice populaire de la RPL Andreï Marotchko en précisant qu’un convoi de matériel militaire ukrainien, repéré le vendredi le 29 juillet par la renseignement de la RPL, se dirigeait vers la ligne de contact.

«Nous avons été informés du mouvement d’un convoi militaire ennemi de la ville de Lyssytchansk en direction de la ville de Zolote», a déclaré M. Marotchko.

Selon la milice populaire, le convoi comprend quatre véhicules blindés et dix camions. M. Marotchko a souligné que de telles actions des forces armées de l’Ukraine violent l’accord Minsk II.

Auparavant, le groupe de contact sur l’Ukraine, réuni mercredi à Minsk, a convenu d’une trêve dite «du pain» dans le Donbass. L’accord vise à arrêter les hostilités le long de la ligne de contact pendant la saison de la récolte entre le 24 juin à minuit et le 31 août. Malgré l’entrée en vigueur, le Donbass est toujours la cible des obus et des projectiles tirés par les forces de Kiev.Les autorités ukrainiennes ont lancé en 2014 une opération militaire contre les républiques de Lougansk et de Donetsk, qui avaient proclamé d’une manière unilatérale leur indépendance après le coup d’État en Ukraine en février de la même année. Selon l’Onu, le conflit a déjà fait 10.000 victimes.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;