Un ukrainien  est condamné à 12 ans derrière les barreaux

pour avoir comploté une attaque terroriste en Russie

Mercredi, 2 Août, 2017 – 08:45

« La cour militaire russe du Caucase du Nord a jugé le citoyen ukrainien Alexei Sizonovich coupable d’avoir traverser illégalement la frontière et d’avoir comploté une attaque terroriste dans la ville russe de Kamensk-Shakhtinsky (région de Rostov), ​​le condamnant à 12 ans derrière les barreaux.

« La Cour militaire du Caucase du Nord a estimé [Sizonovich] coupable et l’a condamné à 12 ans de prison, ainsi que d’une amende de 200.000 roubles (3330 $) et 50.000 roubles (830 $) », a déclaré le juge.

Sizonovich restera en détention jusqu’à ce que le verdict entre en vigueur.

Le citoyen ukrainien a été reconnu coupable conformément aux articles du Code pénal russe établissant la responsabilité pénale pour

  • « préparatifs d’une attaque terroriste »,
  • « acquisition illégale, transfert, la vente, le stockage, le transport ou le transport de substances explosives et d’engins explosifs » et
  • « franchissement illégal de la frontière de l’État de la Fédération de Russie. »

Selon les rapports précédents, au cours des plaidoiries, le procureur a demandé que Sizonovich soit condamné à 12 ans dans une colonie pénitentiaire de haute sécurité et une amende de 200.000 roubles.

Les préparatifs de l’attaque terroriste

Selon les enquêteurs, en Avril 2016, Sizonovich et son complice ont constitué un groupe criminel à Kiev, la capitale ukrainienne  pour préparer et à mener des attaques terroristes en Russie et en Ukraine. Selon le condamné, il a recueilli des informations concernant les infrastructures de transport et les a transmis à son supérieur connu sous le nom de Vladislavovich, et qui a prétendu être un agent de renseignement ukrainien.

Au cours des audiences, il a été établi que Sizinovich avait les compétences  nécessaires à la fabrication de divers engins explosifs, car il avait déjà travaillé dans une mine en tant que spécialiste de la démolition.

En mai 2016, l’ordre a été donné à Sizonovich d’aller à Kamensk-Shakhtinsky une ville située dans la région de Rostov en Russie, afin de recueillir des informations sur la gare locale, étudier l’horaire des trains, ainsi que de déterminer le meilleur endroit pour placer un dispositif explosif.

Le procureur a dit qu’une attaque terroriste sur la gare était prévue pour Septembre 2016, le jour où l’élection Douma d’Etat (chambre basse du parlement) a lieu. Cependant, Sizonovich a été arrêté avant de pouvoir positionner un engin explosif. »

Source : DONi news

Etiquette: ;