En Russie c’est le 2 août qui est choisi pour célébrer les forces aéroportées russes, date anniversaire de «l’expérience de Voronej» qui en 1930 a réalisé le premier saut d’une unité militaire en ordre de combat.

Cette première russe va impulser la création de l’arme aéroportée en Union soviétique mais également à travers le monde où toutes les armées vont organiser l’application militaire de ce qui n’était jusqu’au 2 août 1930 qu’un moyen de secours pour les aviateurs ou une activité sportive.

Forte de cette nouvelle possibilité de porter le combat rapidement et en usant de l’effet de surprise au coeur des lignes ennemies, l’URSS va développer une arme aéroportée importante et diversifiée dont le premier «Bataillon d’aviation de destination spéciale» est présenté au monde dès 1934 t lors des grandes manœuvres de Kiev. A partir de 1935, l’effectif des parachutistes soviétiques qui est déjà de 4 000 hommes va augmenter de 1 500 chaque année.

Для плеера требуется установить Flash Player

Des chars qui tombent du ciel !

Largage d’un blindé BMD 4m

Aujourd’hui les «Les Vozdouchno-dessantnye voïska»ou VDV  représente un fer de lance de l’armée de la Fédération de Russie fort de plus de 70 000 hommes entraînés et aguerris disposant d’un arsenal aérotransportable impressionnant parmi lequel des véhicules blindés ou de l’artillerie qui peuvent être même largués par avion au coeur des combats.

Organisés autour de 4 divisions et 3 brigades aéroportées, la force de frappe des VDV va des unités d’appui d’artillerie lourde aux forces spéciales discrètes et ultra rapides, en passant par des forces d’assaut d’infanterie mécanisée autonomes ayant toutes spécialités diverses et matériels adaptés.

 

« Personne, sauf nous »

Les VDV subissent les entraînements parmi les plus difficiles qui les mènent souvent dans les combats que beaucoup pensent perdus: des paras de l’Afghanistan à ceux de Tchétchénie, les forces aéroportées russes ont apporté à leur mère patrie ses plus belles victoires, faisant honneur à leur devise «personne, sauf nous».

Leur béret bleu est devenu le symbole patriotique de l’Honneur et du courage, et tout naturellement ce 2 août, nous nous associons à leur célébration et en pensant surtout à leurs futures victoires !

Erwan Castel

Etiquette: ; ;