Le ministère allemand des Affaires étrangères exhorte les États-Unis à entamer d’étroites consultations avec l’Union européenne sur la loi signée par Donald Trump qui impose de nouvelles sanctions contre la Russie

La diplomatie allemande a réagi à la loi américaine sur les sanctions contre Moscou, Téhéran et Pyongyang, signée mercredi par Donald Trump et capable de nuire aux intérêts économiques des pays européens.

«La façon dont le Président Trump appliquera cette loi sera déterminante. Nous recommandons fortement une discussion étroite avec l’UE», a déclaré le service de presse du ministère.

Le Sénat américain a adopté jeudi dernier, par 98 voix pour et seulement deux contre, une proposition de loi sur des sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord. La Chambre des représentants du Congrès a approuvé ce texte la semaine dernière par 419 voix pour et trois contre.

Les sanctions américaines frappent notamment les nouveaux projets pétrogaziers réalisés en Arctique et sur le plateau continental où les entreprises russes détiennent au moins 33% des parts.

L’UE a qualifié les nouvelles sanctions d’«actions unilatérales de Washington».

En réponse à l’adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou a interdit à l’ambassade américaine l’accès à deux sites dont elle avait la jouissance à Moscou. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le nombre des membres du personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;