À la suite de la signature du nouveau paquet de sanctions visant la Russie, l’Iran et la Corée du Nord par Donald Trump, l’Iran a déclaré qu’ainsi l’accord nucléaire était violé et a promis d’y réagir de façon proportionnelle

Les autorités iraniennes ont affirmé être prêtes à riposter aux sanctions adoptées par le Président américain.

«Nous sommes d’avis que l’accord nucléaire a été violé et nous allons alors lancer une riposte proportionnelle et en conséquence à cette situation», a annoncé le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araghchi, cité par l’agence ISNA.

Mercredi 2 août, le Président américain Donald Trump a signé la loi sur les nouvelles sanctions contre la Russie, l’Iran et la Corée du Nord, adoptée par le Congrès américain. Le Congrès avait recueilli le nombre de voix suffisant pour éviter le possible veto du Président, et Donald Trump était contraint de signer le document. Le service de presse de la Maison-Blanche a diffusé deux déclarations dans lesquelles le Président a critiqué la loi et a expliqué pourquoi il l’avait tout de même signée.

Etiquette: ; ; ;