116 autobus transportant des terroristes du Front al-Nosra et les membres de leurs familles ont quitté Ersal, mettant fin à la dernière étape du retrait des djihadistes du territoire du Liban

Dans le cadre d’un accord sur l’échange de prisonniers, les derniers combattants du Front Fatah al-Cham (anciennement appelé le Front al-Nosra) ont finalement quitté le Liban, a affirmé à Sputnik une source au sein du mouvement libanais Hezbollah.

«Le processus d’évacuation des djihadistes d’al-Nosra, des membres de leurs familles et de ceux qui souhaitaient partir avec eux s’est achevé. Au total, il y avait 116 autobus, sans compter le convoi de la Croix-Rouge de 17 véhicules», a-t-elle déclaré.

Elle a également ajouté que 7777 personnes avaient dû abandonner Ersal, y compris les terroristes.

Le retrait a été retardé de deux jours pour des raisons logistiques, en outre, le Front Fatah al-Cham a ensuite commencé à modifier ses conditions et revendications. Dans la nuit du 2 août, les parties, avec la participation du service libanais de sécurité nationale, sont définitivement parvenues à un accord et ont entamé le processus.Le 21 juillet, le Hezbollah avait annoncé le lancement d’une vaste opération militaire contre le Front al-Nosra à la frontière syro-libanaise.

La zone montagneuse d’Ersal est utilisée par les terroristes pour faire passer des armes et de nouveaux combattants vers la Syrie. Des groupes extrémistes se servent également de camps de réfugiés déployés dans la région pour se cacher de l’armée libanaise et pour y recruter de nouveaux membres.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;