Les trois Britanniques qui s’étaient surnommés les Trois mousquetaires ont été reconnus coupables d’avoir préparé un attentat à la bombe contre des militaires ou la police pour des motifs inspirés par l’extrémisme islamique

Suite à un procès partiellement tenu à huis clos pour des raisons de sécurité nationale, les jurés de la Haute Cour criminelle de Londres ont déclaré Naweed Ali, 29 ans, Khobaib Hussain, 25 ans, et Mohibur Rahman, 33 ans, coupables d’avoir prémédité des actes terroristes contre des cibles militaires ou la police, annonce l’agence AP.

Un quatrième, Tahir Aziz, 38 ans, jugé coupable du même chef d’inculpation a rejoint le groupe dans les derniers stades des préparatifs de l’attentat.

Selon les procureurs, Ali, Hussain et Rahman se sont rencontrés en prison où ils étaient détenus pour des faits relatifs au terrorisme. Ils ont ensuite créé un groupe dans une application mobile de messagerie appelé les Trois mousquetaires.

Lorsqu’ils préparaient leur attaque, les hommes étaient sous surveillance des services de renseignement britanniques, MI5, qui ont créé une fausse entreprise de transport postale dans la ville de Birmingham et ont embauché Hussein et Ali.

En août 2016, des agents secrets ont découvert des armes dans la voiture d’Ali, y compris une réplique d’arme de poing, une bombe artisanale partiellement construite et un couteau à viande avec le mot kâfir (infidèle en arabe) gravé sur la lame.

Les terroristes ont plaidé non coupables et affirmaient que la bombe avait été placée dans la voiture par les agents de renseignement britanniques.
Les sentences sont attendues pour jeudi.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;