Deux robots logiciels de communication ont été supprimés du Web chinois après avoir émis des propos critiques envers le Parti communiste

La messagerie QQ du géant technologique Tencent, populaire en Chine, a désactivé deux chatbots, des robots pouvant dialoguer avec un individu, à cause de leurs critiques à l’adresse du Parti communiste chinois, relate The Telegraph.Les chatbots BabyQ et XiaoBing se sont mis à donner des réponses «i non patriotiques». Notamment, à la question «Aimes-tu le Parti communiste?» l’un d’eux a répondu «Non». Et l’autre a déclaré «Mon rêve est de partir pour l’Amérique».

Un internaute ayant déclaré dans le chat: «Vive le Parti communiste», BabyQ lui a répondu: «Pensez-vous que des politiques aussi corrompus et impuissants peuvent durer longtemps?»

Lien

Etiquette: ; ; ; ;