Une ville presque déserte de Californie a été rachetée par une des principales entreprises de l’industrie du cannabis. Des millions de dollars doivent être investis pour transformer la localité en destination touristique sur le thème de la marijuana

Une ville quasiment fantôme, fondée durant la ruée vers l’or en Californie, est en cours de mutation pour accueillir ce qui pourrait être qualifié de «ruée verte». En effet, une entreprise du secteur florissant du cannabis, légal dans l’Etat de l’Ouest des Etats-Unis, a tout simplement racheté la ville ainsi que tous ses bâtiments pour la somme de 5 millions de dollars (un peu plus de 4 millions d’euros).

Le 3 août, American Green, une entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation de marijuana, a ainsi annoncé avoir racheté la petite ville de Nipton, dans le comté de San Bernardino, afin d’en faire la première «destination accueillant les fumeurs de cannabis, autosuffisante en énergie».

«La révolution du cannabis, qui a lieu ici aux Etats-Unis, a le pouvoir de revitaliser les communautés, comme l’avait fait l’or au XIXe siècle», explique David Gwyther, président d’American Green, deuxième plus ancienne entreprise cotée en bourse dans le secteur, dans un spot publicitaire.

Située à la frontière entre le Nevada et la Californie, la bourgade de Nipton compte seulement une vingtaine d’habitants, selon le Los Angeles Times. Elle comporte aussi son propre approvisionnement en eau, un unique magasin, un camping ainsi qu’un petit hôtel de cinq chambres datant de 1904.

En 2016, Gerald Freeman, propriétaire de la localité (cas rarissime), l’avait mise en vente pour 5,2 millions de dollars, étant trop âgé pour l’entretenir. Il avait confié au Las Vegas Review-Journal, qu’il comptait la céder à quelqu’un «d’engagé pour le développement durable de l’espèce humaine».

Un projet économique sérieux, pas un «Woodstock 2017»

L’entreprise a prévu de dépenser 2,5 millions de dollars ces 18 prochains mois pour revitaliser la ville, selon Bloomberg. Elle compte par exemple développer la centrale solaire photovoltaïque de Nipton afin de rendre la ville totalement indépendante en matière énergétique.

En outre, American Green compte accueillir d’autres entreprises en lien avec l’industrie du cannabis, comme des magasins de produits dérivés, mais aussi des «bed and breakfast», ou encore héberger des artistes et des événements culinaires.

«Notre idée n’est pas de créer un «Woodstock 2017», nous voulons créer un environnement où les gens viennent travailler et partager au sein d’une communauté […] qui comprenne et qui accepte [l’usage du cannabis]», a clarifié Stephen Shearin, le responsable du projet.

Le Nevada et la Californie sont parmi les quatre Etats américains à avoir légalisé l’usage récréatif de la marijuana. La drogue est toujours illégale sous la loi fédérale.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;