La démonstration de force de l’armée chinoise lors d’un défilé militaire, le 30 juillet 2017. ©Chinamil

Voici un nouvel article pessimiste mais réaliste qui commente les dégradations récentes des relations entre USA et Russie qui peuvent être l’expression d’une volonté belliciste du pouvoir profond étasunien toujours aux commandes derrière les rideaux de la Maison Blanche.

La conséquence des sanctions est de fracturer plus encore le monde dans une partition bipolaire en provoquant en réaction un rapprochement militaro-industriel des pays qu’elles visent (notamment Chine, Iran, Russie…), identifiant et déployant les futurs protagonistes d’une troisième guerre mondiale

Source : Réseau international

Les sanctions américaines annoncent-t-elles une « Troisième » Guerre Mondiale ?

Global Research voit à travers les sanctions décrétées par la Maison-Blanche contre l’Iran, la Russie et la Corée du Nord un scénario concocté par le Pentagone qui « vise à déclencher la Troisième Guerre Mondiale ».

Les nouvelles sanctions que le président Trump dit avoir signé « à contre coeur » font partie d’un scénario de guerre contre la Russie, l’Iran, la Corée du Nord et la Chine, lequel pourrait déboucher sur une troisième guerre mondiale.

Les justificatifs invoqués par Washington pour expliquer sa démarche sont contradictoires et peinent à convaincre: le Congrès accuse en effet l’Iran de soutien au terrorisme, la Russie de s’être ingérée dans les élections présidentielles américaines de 2016, et la Corée du Nord d’avoir tiré des missiles intercontinentaux.

Ce sont là des prétextes gratuits sortis on ne sait de quelle officine, surtout quand on sait que le soutien de l’Iran au terrorisme ne peut être vrai, ce pays étant lui-même la cible de Daech. Certes, la Chine n’est pas incluse dans le paquet de sanctions votées par le Congrès et signées par Trump; n’empêche que ce dernier a lancé une sévère mise en garde début juillet en direction de Pékin en réaction au volume d’échanges commerciaux croissants entre la Chine et la Corée du Nord.

Et Global Research d’ajouter: « La réalité est que les sanctions coordonnées qui frappent l’Iran, la Russie, la Corée du Nord s’inscrivent dans un ordre du jour à caractère militaire. On ne peut ne pas se demander: est-ce un prélude à une action militaire ? À vrai dire la diplomatie américaine voit les pays comme l’Iran, la Chine et la Corée du Nord dans un seul et même bloc géopolitique. D’autant plus que Pékin et Moscou sont membres de l’Organisation de Coopération de Shanghai soit des partenaires militaires, commerciaux et énergétiques à part entière tandis que l’Iran s’apprête à adhérer à l’OCS.

Les sanctions économiques qui visent ces trois pays sont en rapport avec leurs politiques militaires et de renseignement. D’ailleurs, ces sanctions sont considérées de par leur mépris du droit international, comme étant un acte de guerre.

Une « Troisième » Guerre Mondiale ?

Un mois avant le vote du Congrès en faveur des sanctions, la Chine et la Russie ont signé un accord de coopération militaire en réaction aux menaces de l’Otan et des Américains, et puis des accords économiques et militaires unissent la Corée du Nord à la Chine et à la Russie. C’est dire qu’il s’agit là de vrais alliés.

En ce sens, les sanctions US visent l’ensemble de ces alliés mais aussi tous les pays qui se lient d’une manière ou d’une autre à eux. Les sanctions américaines affaiblissent ainsi l’Europe surtout dans le secteur du gaz car elle est dépendante de la Russie.

Mais au-delà de toutes ces considérations, les sanctions qu’ont décidées les Américains reviennent à autoriser le déploiement des troupes US et de l’Otan dans des régions qui suivent:

-Europe de l’Est, Scandinavie, Balkans (contre la Russie)

-Caucase (contre la Russie et l’Iran)

-Irak et Syrie (contre l’Ira réseau internationaln et la Russie)

-Golfe Persique (contre l’Iran)

-Mer de Chine méridionale et détroit de Taïwan (contre la Chine)

-Asie de l’Est et la péninsule coréenne (contre la Corée du Nord, la Chine et la Russie)

Et Global Reserach conclut ainsi son article: « Du point de vue stratégique, le monde est tout près d’une Troisième guerre dont les nouvelles sanctions US annoncent le premier chapitre. »

source: Réseau international

Etiquette: ; ; ; ;