La République islamique d’Iran ne violera jamais l’accord sur le nucléaire, mais répondra aux éventuelles violations de cet accord par les États-Unis, a déclaré aujourd’hui le Président iranien, Hassan Rohani

«L’incapacité des États-Unis à respecter ses obligations en vertu de l’accord sur le nucléaire démontre que les USA sont un partenaire indigne de confiance», a annoncé aujourd’hui le Président iranien, Hassan Rohani, lors de son discours au Mejlis (le Parlement) à l’occasion de son investiture pour un deuxième mandat présidentiel.

«Le gouvernement et le peuple iraniens ne violeront jamais en premiers l’accord sur le nucléaire, mais en même temps, ils ne resteront pas inactifs face aux violations faites par les États-Unis», a ajouté le chef de l’exécutif iranien.

Par ailleurs, le président iranien a estimé que le Plan d’action conjoint, signé par la République islamique et les pays membres du groupe P5+1, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (les États-Unis, la Russie, la Chine, la France, le Royaume-Uni plus l’Allemagne), devant mener à la levée ultérieure de l’embargo, était l’une des réalisations clés du gouvernement iranien au pouvoir.Le président iranien a également remercié les membres des délégations étrangères, venus de plus de 100 pays pour assister à son investiture, qui a eu lieu aujourd’hui à Téhéran, en notant que «la présence des invités étrangers est un signe de bonnes relations entre l’Iran et d’autres pays».

Le Président Hassan Rohani a été réélu avec 57 % des voix pour un nouveau mandat de cinq ans, vendredi 19 mai, au cours de l’élection présidentielle qui l’opposait à son principal rival Ebrahim Raïssi (38 %).

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;