Après la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, cette dernière devra se préparer à se serrer la ceinture afin de faire face à un manque à gagner de 12 milliards d’euros annuellement, avertit le Commissaire européen au Budget et aux Ressources humaines Günther Oettinger

Commentant l’avenir financier de l’Union européenne après le Brexit pour le quotidien allemand le Bild, le Commissaire européen au Budget et aux Ressources humaines Günther Oettinger a déclaré qu’une fois le divorce officiellement consommé, le budget de l’alliance subira des pertes annuelles d’environ 12 milliards d’euros.

Pour combler cette lacune budgétaire, les 27 pays membres de l’Union européenne se verront prochainement obligés d’augmenter le financement de l’organisation ainsi que d’adopter diverses autres mesures économiques.Au mois d’avril, M.Oettinger avait déjà évoqué ce problème financier qui s’imposera inévitablement aux pays membres de l’Union européenne après le Brexit. Il avait alors proposé de réduire les dépenses de l’Union européenne à 5 milliards d’euros annuellement, proposition qui avait suscité de nombreuses critiques de la part des parlementaires européens.

Précédemment, Bruxelles a demandé 60 milliards d’euros à Londres pour quitter l’Union. Cependant, selon The Telegraph, après de longues négociations avec Bruxelles, le Royaume-Uni a consenti de débourser la somme de 40 milliards d’euros que si l’UE «accepte de négocier le règlement financier comme élément d’un accord sur les relations futures, y compris un accord commercial».

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;