Le Président de Moldavie Igor Dodon a qualifié de provocation les projets des États-Unis de construire huit nouvelles installations militaires dans la base de Bulboaca, dont il n’avait pas été informé

Igor Dodon a déclaré ne pas avoir été mis au courant de l’intention des États-Unis de construire huit nouveaux ouvrages militaires sur la base du village moldave de Bulboaca, ajoutant que le projet était une provocation.

La chaîne de télévision RT avait annoncé précédemment que la marine américaine cherchait des sous-traitants pour construire des ouvrages sur la base d’entraînement de Bulcoaca. Selon RT, l’appel d’offre prévoit «la conception d’un projet et la construction d’ouvrages afin d’entraîner des opérations militaires en zones urbaines». Le sous-traitant devra construire des bureaux, un hôtel, un immeuble résidentiel, une station-service, une école et un centre commercial, entre autres. Le contrat est évalué à 250.000 dollars.

«Je le considère comme une nouvelle provocation de la part du gouvernement moldave. La construction d’ouvrages militaires doit être concertée avec le Président du pays, qui est le chef suprême des armées. La question n’a pas été concertée avec nous. On va prendre des mesures appropriées», a déclaré Igor Dodon.

Il a ajouté qu’il se proposait obligatoirement de bloquer les projets de construction américains, mais qu’il fallait d’abord comprendre de quoi il s’agissait.

La base militaire de Bulboaca est située à quelques dizaines de kilomètres de la frontière avec la République non reconnue de Transnistrie. Début août, les exercices américano-moldaves Dragoon Pioneer se sont déroulés sur son territoire. Les exercices se sont tenus en dépit de l’opposition du Président moldave, qui s’est prononcé à plusieurs reprises contre l’adhésion de la Moldavie à l’Otan et contre la participation des militaires moldaves à des exercices des pays membres de l’alliance.De l’avis du vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, les projets concernant la base de Bulboaca témoignent du fait que les États-Unis commencent à former des commandos, plus particulièrement de sabotage, dans l’hypothèse d’un nouveau conflit avec la Transnistrie.

Lien

Etiquette: ; ; ;