Suite à une nouvelle frappe de la coalition arabe sur le Yémen ayant fait vendredi plus d’une dizaine de victimes civiles, l’Onu a accusé les parties prenantes du conflit de «mépriser» la vie humaine

Un nouveau raid de la coalition arabe, survenu vendredi dernier, a coûté la vie à moins 12 civils et en a blessé une dizaine d’autres, ce qui démontre l’insensibilité absolue des parties prenantes de cette guerre civile, a déclaré le coordinateur humanitaire des Nations unies pour le Yémen, Jamie McGoldrick, cité par Reuters:

«Les parties prenantes démontrent toujours le mépris qui est le leur concernant la protection des habitants civils et le principe de distinction entre ces derniers et les extrémistes au cours des combats.»

Selon lui, les incidents de cette sorte sont un exemple de la brutalité dans laquelle le conflit se déroule.

«Comme je l’ai affirmé auparavant, même la guerre a ses règles et ces règles doivent être respectées», a souligné M. McGoldrick.

Le vendredi 4 août, l’aviation de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite a frappé un immeuble résidentiel et un véhicule dans la province yéménite de Sadah, dans le nord du pays, tuant au moins 12 personnes civiles, dont des enfants. 10 autres ont reçu des blessures. La coalition a refusé de commenter cette opération.

La province de Sadah est considérée comme le principal fief du mouvement Ansar Allah qui est en conflit avec le gouvernement depuis 2014.Depuis 2014, le Yémen est en proie à un conflit armé opposant les rebelles houthis et les militaires loyaux à l’ancien Président Ali Abdallah Saleh, aux forces gouvernementales et aux milices populaires soutenant le Président en exercice Abd Rabbo Mansour Hadi. Les rebelles contrôlent des territoires dans le nord du pays et la capitale Sanaa où ils ont installé les organes de leur pouvoir.

La coalition arabe effectue depuis mars 2015 des raids sur les zones contrôlées par les rebelles houthis. Le conflit au Yémen a fait plus de 6.600 morts, dont environ la moitié de civils, selon les Nations unies.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;