Le président américain, qui fustige les médias mainstream et les accuse de produire des «fake news» («fausses informations»), avait décidé avec son équipe de lancer son service de «vraies informations»

Depuis son accession à la Maison Blanche, Donald Trump s’est régulièrement emporté contre les médias traditionnels américains, qu’il accuse de produire des «Fake News» («fausses informations») à son sujet. Il a donc décidé de contre-attaquer en créant son propre réseau médiatique, en diffusant sur Facebook des bulletins d’information rapportant, selon la présentatrice de «vraies informations» («Real news»).

«Les « fake news » refusent de rendre compte des succès [de l’administration] lors des six premiers mois. Difficile de croire que malgré les « fake news » diffusées 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, […] la base [de soutien au] président ne cesse de croître !», a écrit Donald Trump sur Twitter le 6 août dernier.

Le 6 août, une seconde vidéo, sous forme de journal télévisé présenté par Kayleigh McEnany (devenue depuis porte-parole du parti républicain et qui officiait auparavant pour CNN) a été mise en ligne sur Facebook. Kayleigh McEnany y fait l’éloge de la politique économique de Trump, mettant en avant notamment le nombre d’emplois créés depuis qu’il est au pouvoir.

«Le président Trump a clairement remis l’économie sur les bons rails», commente-t-elle. Le journal télévisé revisité, d’une durée de 90 secondes, compte 1,5 millions de vues au compteur sur Facebook.

La première vidéo de ces «vraies informations» est apparue sur la page Facebook du président milliardaire le 30 juillet. Elle était présentée par Lara Trump, sa belle-fille, devant un fond bleu, l’adresse du site DonaldJTrump.com et le logo Trump-Pence de l’élection 2016.

«Salut tout le monde, c’est Lara Trump. Je suis sûre que vous n’avez pas entendu parler de tout ce qu’a accompli le président cette semaine à cause de toutes ces fausses informations», s’exclame ainsi la femme d’Eric Trump, le troisième fils du président.

Elle fait ensuite remarquer que Donald Trump a fait don de ses premiers mois de salaires aux Parcs nationaux américains. «C’est un président qui fait passer l’Amérique avant ses intérêts personnels», dit-elle avant de tresser les louanges de sa politique économique. «L’économie est en pleine expansion mesdames et messieurs», avance ensuite la femme de 34 ans.

Cette séquence de deux minutes a été vue plus de 2,3 millions de fois sur Facebook.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;