Près de 200 migrants ont forcé la frontière de l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, submergeant les gardes-frontières. L’un d’eux s’est fait une double fracture à la jambe en essayant de stopper les clandestins dans leur course vers l’Espagne

Les tensions n’en finissent pas de grandir aux frontières de l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc.

Un garde-frontière a été blessé dans la soirée du 7 août lorsque 187 migrants ont forcé les barrières les séparant de l’Espagne, pénétrant ainsi sur le territoire européen.

Для плеера требуется установить Flash Player

Les images de vidéo-surveillance montrent le garde-frontière essayer d’arrêter les clandestins qui traversent en courant le poste frontière. Il a d’abord essayé de les attraper, avant de tendre un croche-pied à un homme lancé à pleine vitesse. Résulat : double fracture de la jambe sur laquelle il était en appui.

Les échauffourées avec les forces de l’ordre se multiplient à Ceuta, où des migrants tentent le tout pour le tout afin de pénétrer dans cette enclave espagnole située en Afrique du Nord et ensuite, atteindre le Vieux Continent.

Le 1er août, 15 des 300 migrants qui ont franchi la frontière ont été blessés.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;