La Corée du Nord a libéré mercredi pour raisons médicales Hyeon Soo-lim, un pasteur de l’église presbytérienne canadienne condamné aux travaux forcés à perpétuité, annonce l’agence centrale de presse nord-coréenne KCNA

Un pasteur canadien, Hyeon Soo-lim, qui purgeait une peine de travaux forcés à perpétuité pour subversion a été libéré «pour raisons médicales», alors qu’une délégation gouvernementale canadienne se trouvait à Pyongyang afin d’évoquer son cas.

«Rim Hyon-su, un civil canadien, a été libéré sous caution et pour raisons médicales, sur décision de la Cour centrale de la RPDC (République populaire et démocratique de Corée) pour des raisons humanitaires», écrit l’agence, cité par Reuters.

Considéré comme un des missionnaires chrétiens en Corée du Nord les plus influents, Hyeon Soo-lim s’est rendu dans ce pays plus d’une centaine de fois avant d’être condamné aux travaux forcés à vie en décembre 2015 pour avoir, selon Pyongyang, tenté de renverser le régime.

La famille de Hyeon Soo-lim était très inquiète de son état de santé depuis la mort en juin de l’étudiant américain Otto Warmbier, condamné à 15 ans de prison en Corée du Nord pour le vol d’une affiche de propagande.

Rappelons que Otto Warmbier, touriste américain de 22 ans emprisonné pendant 18 mois en Corée du Nord après avoir été condamné à 15 ans de travaux forcés, a été renvoyé aux Etats-Unis dans le coma. L’origine des graves lésions cérébrales dont il souffrait reste inconnue.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;