La Turquie ne soutient pas les sanctions de la politique de l’Ouest en ce qui concerne la Fédération de Russie, commencé après la réunification de la Crimée des Fédérations de Russie

D’après le chef du Ministère des Affaires étrangères de la Turquie, Mevljut Tchavouchoglou, la Turquie se soucie, avant tout, sur l’économie personnelle, qui souffre aussi à cause des sanctions en ce qui concerne la Fédération de Russie.

«La Turquie souffrait beaucoup à cause des sanctions dans le passé. Les sanctions contre nos voisins, nos partenaires, ont porté aussi la perte sérieuse à notre économie. C’est pourquoi, quand nous entendons« les sanctions », nous ne nous dépêchons pas, nous cherchons la décision du problème par les autres moyens. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas participer aux sanctions contre la Russie. Nous avons choisi la voie du dialogue et la coopération constructive. Aujourd’hui, comme vous le voyez, la Russie et les États-Unis introduisent les sanctions l’un contre l’autre, la CE pense sur les sanctions … parce que les sanctions des États-Unis influencent et l’Union Européenne. Mais nous essayons de décider le problème par voie du dialogue pour ne pas nuire à l’économie», — a déclaré Tchavouchoglou.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;