Ankara ne soutient pas la sanction de la CE et des États-Unis en ce qui concerne la Russie, puisqu’ils causent le préjudice à l’économie turque. déclaré le ministre des affaires étrangères de la Turquie Mevljut TcHavouchoglou

«La Turquie elle-même souffrait beaucoup des sanctions dans le passé. Les sanctions en ce qui concerne nos voisins et les partenaires (Russie) ont causé le préjudice lourd à notre économie. C’est pourquoi, quand nous entendons sur les sanctions, nous n’approuvons pas cela. Nous cherchons d’autres moyens de la décision des problèmes», — Les mots de TcHavouchoglou.

Il a marqué qu’en raison de cela la Turquie ne s’est pas jointe aux sanctions en ce qui concerne la Russie et se produit pour «la coopération politique».

«La Russie et les États-Unis appliquent les sanctions l’un contre l’autre, et la CE prépare les mesures contre les États-Unis, puisque les sanctions américaines influencent négativement la CE. Nous tentons de résoudre tous les problèmes avec l’aide du dialogue pour ne pas se noyer dans ces tourbillons», — le ministre turc a expliqué.

Le 2 août le président américain Donald Trump a signé le paquet des sanctions antirusses approuvé par le Congrès des États-Unis.

Le 4 août de la CE a porté sur la liste les sanctions de trois citoyens de la Fédération de Russie et trois personne civiles en rapport avec livraisons à la Crimée des turbines Siemens.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;